Une imbécile qui marche va plus loin qu’un intellectuel assis


Dans notre France qui promeut l’intellectuel qui réfléchit mais qui ne se rabaisse surtout pas à agir et tester ses idées, j’ai eu droit à des remarques interrogatives et pleine d’incompréhension suite à mon coming-out d’écolo-woman-au-quotidien !

Morceaux choisis :

  • “Faire un bac + 5 pour finir par faire sa lessive soi-même, hum hum”,
  • “Tu crois vraiment que tu vas changer le monde en faisant tes petites tambouilles ?”
  • Tu te prends la tête ! De toute façon, ça ne sert à rien ! Tant que les industriels, les agriculteurs, les politiciens ne changent pas, à quoi bon ? C’est même anti productif, tu utilises mal ton temps, tu culpabilises le pauvre consommateur, au lieu de militer pour faire changer les méchants industriels et hautes sphères”
  • “Et l’emploi, si tu arrêtes de consommer t’en fais quoi ? Parce que les gens ils vont se retrouver au chômage et ça sera à cause de TOI !” (Remarque des mêmes gens qui sous-entendent que mes actions n’ont aucune influence… cherchez l’erreur…)
  • « T’es pas un peu extrême dans ton attitude ? »
  • «T’as tellement de chemin à parcourir, t’as même pas de potager, pff »

Alors c’est parti, on reprend son souffle et on y va :

Oui, je me prends la tête ! Oui j’y passe du temps !

  • A faire plein de choses manuelles moi-même,
  • A trouver des sorties qui aient du sens,
  • A chercher les produits dont j’ai besoin d’occasion,

Oui je comprends ça peut paraitre un peu extrême

De faire soi-même tout un tas de trucs comme :

  • Son dentifrice, son déo, son gel douche et son shampooing,
  • Sa lessive, son produit vaisselle, ses produits d’entretien,
  • Son labello, son maquillage, son hydratant,

De cuisiner tout un tas de choses, pour ne pas acheter de transformés trop sucrés/salés sur-emballés comme les pates à tarte, les biscuits, les yaourts

De cultiver des vers chez soi,

D’acheter 100% de ses courses en vrac, bio et/ou locales

De ne pas avoir acheté un vêtement neuf depuis plusieurs mois, même pour notre fille

D’utiliser des couches lavables

Oui je sais ce n’est pas parfait

            Je prends régulièrement la voiture

                        Je ne suis pas végétalienne, il m’arrive de manger de la viande, du poisson, des œufs.

                               J’ai encore quelques emballages et sacs plastiques non recyclables dans ma poubelles en fin de mois

                                    J’utilise aussi des couches jetables de temps en autre par facilité

Non, mon action (et celle de tous ceux qui croient au changement) ne va pas tuer l’emploi français, ça va le relocaliser. Exemple, l’industrie agro-alimentaire a détruit bien plus d’emplois qu’elle n’en a créée, boycotter les supermarchés n’est donc pas absurde pour l’emploi. Et puis, n’a-t-on pas plus d’ambitions pour la France qu’un pays créateur de shampooing, gel et autres produits polluants et toxiques. De façon un tantinet taquine, on peut souligner que la guerre aussi crée de l’emploi et de l’activité….

Oui j’ai un bac+5 et je « mets les mains dans le cambouis » de temps à autre ! Oui ça a un sens pour moi de faire tout ça. Et je préfère passer du temps à cela qu’à regarder la télé, ça détend de faire des choses soi-même et ça donne un sentiment de fierté, de travail accompli, qui n’est pas désagréable. Et puis la douce pensée qu’on peut se passer de tant de produits 100% marketing donne tellement la pèche que ça vaut le coup d’y passer une petite heure par mois. Car oui, ça ne me prend pas non plus énormément de temps. Même ma belle-sœur qui bosse plus de 60h par semaine, avec 3 enfants, y arrive alors, no excuse !

Je soutiens aussi les militants, les lobbys environnementaux qui font un super travail mais je pense vraiment qu’à titre individuel, on peut aussi faire bouger les choses et que toutes ces actions sont complémentaires.

Qu’attendre des politiques si leurs engagements écologiques n’ont aucun retour électoral ?

Qu’attendre des industriels si leurs engagements écologiques n’ont aucun impact sur les ventes ?

Soyons ambitieux pour notre avenir et travaillons tous ensemble à plus d’éthique et d’écologie !

Alors, motivés pour s’y mettre ? 3…2…1… Go Go GO 🙂

DSC_8118 

 

L'article vous a plu ? Partagez-le !