{Article} Ma routine soin du visage


Depuis que j’ai plongé dans l’univers du zéro déchet j’ai complètement revu la façon de prendre soin de mon corps, à commencer par enlever la poubelle de la salle de bain! J’ai cessé d’utiliser des tas de produits et crèmes en tous genres qui remplissaient la douche et le placard (et mon portefeuille^^) et très franchement ma peau est bien plus belle :). Je témoigne ici de ma façon de prendre soin de mon visage car ça a été un véritable changement d’habitude pour moi et j’ai vraiment envie de vous le partager!

Stop aux produits décapants !

Première étape : cesser de me laver le visage 2 fois par jour avec des produits spécifiques ou même du savon! le visage n’a pas besoin d’être décapé constamment, surtout qu’on enlève le film hydrolipidique au lavage. Ce dernier est un film protecteur recouvrant la totalité de la surface de la peau. Il est constitué principalement de sueur, de sébum et d’eau et a pour principale fonction de défendre la peau contre les bactéries. En somme, d’agir comme une barrière protectrice externe. Il permet aussi à la peau de conserver souplesse et hydratation ( ça vaut pour la douche quotidienne également). Il lui faut 24h pour se régénérer une fois retiré. Donc un simple passage à l’eau ou l’application d’un hydrolat une fois par jour suffit.

Les hydrolats :

C’est une grande découverte pour moi, ce produit est vraiment super! les hydrolats nettoient, hydratent, tonifient, ressèrent les pores.. on peut les utiliser en pulvérisation ou sur un carré démaquillant pour nettoyer le visage, se rafraîchir, rééquilibrer le PH de la peau et également dans la fabrication de la crème hydratante.

C’est pourquoi j’ai souhaité en référencer dans la boutique, un hydrolat de bleuet et un hydrolat de camomille romaine. Un hydrolat est issu de la distillation d’une plante à la vapeur d’eau. Il existe autant d’hydrolats qu’il y a d’huiles essentielles. L’hydrolat est très faiblement chargé en molécules aromatiques, très proches de celles contenues dans les huiles essentielles.

Il est bien toléré par tous et ne comporte pas de contre-indication en cosmétique, même pour les enfants et les femmes enceintes (grossesse).

Les peaux grasses à problèmes préfèrent les hydrolats assainissants : tea-tree, lavandes, lavandin, niaouli, laurier noble, romarins. Les peaux matures ou sèches aiment l’hydrolat de ciste, de camomille, l’eau de rose, l’eau de bleuet. On peut mélanger les hydrolats entre eux.

Les huiles végétales

Les huiles végétales sont des corps gras obtenus par pression d’oléagineux, (noix, noisette, amande…), de graines (sésame, pépins de raisin, nigelle…) ou encore de fleurs (tournesol, bourrache…). Ces huiles végétales contiennent des acides gras essentiels, des omégas 3 et 6, des vitamines et des phytostérols, qui vont permettre à chaque huile d’avoir ses propres propriétés et d’agir sur nos spécificités cutanées. Elles s’utilisent pures en application sur la peau, mais on peut aussi les mixer entre elles. Pour choisir une bonne huile végétale, préférez celles qui sont d’origine biologiques et extraites par pression à froid. Cette technique va leur permettre de préserver toutes leurs vertus.

Pour le visage évitez l’huile de coco qui est comédogène ( bien grasse elle bouche les pores et provoque l’apparition de points noirs) et préférez des huiles plus “sèches” comme l’huile de jojoba. Au printemps/été j’utilise du macérât de carotte et en hiver du macérât de calendula, qu’on peut fabriquer soi-même! Utilisez l’huile végétale qui correspond à votre peau. Si vous avez des boutons ou la peau grasse, vous pouvez utiliser l’huile de noisette, une peau mature l’huile de rose musquée ou encore l’huile d’argan, une peau atopique le calendula, l’huile d’amande douce.

L’huile végétale est également parfaite pour démaquiller car elle va solubiliser le maquillage. Il suffira de passer un carré imbibé d’hydrolat pour parfaire le démaquillage, rééquilibrer le PH et hydrater.

L’aloé véra :

J’adore l’aloé véra, j’en utilise pour les coups de soleils et aussi en mélange minute avec mon huile végétale. Car l’huile nourrit et l’aloé hydrate, j’ai donc le parfait mélange! je l’utilise aussi pour les pointes de mes cheveux, additionné avec un peu de glycérine végétale. Je mets donc une noisette d’huile+ une noisette d’aloé dans le creux de ma main, je mélange avec mon doigt j’applique sur le visage et le cou en massant bien.

On peut trouver le gel tout prêt ou l’extraire soi-même de la plante en le mixant.

La crème hydratante

Lorsqu’il fait bien froid je dois avouer que l’huile végétale ne suffit pas et pour cela je fabrique ma propre crème hydratante pour laquelle je suis ravie de ma recette ! elle contient de l’huile végétale, de l’hydrolat et de la cire, et est simple à réaliser, mon fils vous en donne la preuve en photo :D. Retrouvez la ici. Et surtout n’oubliez pas de boire de l’eau régulièrement, c’est important pour la peau, et les cheveux!

Gommage

Pour terminer, j’essaye de faire un gommage, idéalement une fois par semaine, pour ressérer les pores et faciliter la pénétration de l’huile. Pour cela je mets simplement cuillère de sucre roux + cuillère d’huile d’olive dans un petit contenant et je masse mon visage. Il est tout doux! en général je le fais rapidement en revenant d’un footing, pour intégrer une certaine routine et ne pas zapper;-)

Masque

Je fais très peu de masques, par manque de temps. J’utilise juste du rhassoul ou de l’argile rose. Je mélange simplement avec de l’hydrolat et j’applique sur le visage et le cou. J’en suis très satisfaite, ça rend la peau toute douce et éclatante!

Voilà, vous savez tout! le végétal est vôtre allié, chouchoutez votre visage, laissez le respirer en mettant des agents nourrissants pas trop couvrants, offrez lui les trésors de bienfaits des huiles et autres hydrolats et vous verrez vous aurez un teint magnifique 🙂