{Article} Le zéro déchet : par où commencer ?


J’ai écrit cet article par rapport à ma propre expérience et ce que j’ai pu constater autour de moi, dans mon quotidien et dans mon asso zéro déchet avec laquelle je sensibilise le grand public à la réduction des déchets. Pour moi il est important de reconnaître que chaque personne est différente et a ses propres contraintes alors ne culpabilisez pas et faites de votre mieux, ce sera déjà beaucoup par rapport aux personnes qui ne font rien du tout!!

Zéro !? quoi pas possible!!!

Le terme zéro déchet peut souvent faire peur d’entrée : n’ayez crainte la démarche Zéro déchet (ou ZD) ne signifie pas plus de déchet du tout (oufff) mais c’est plutôt un état d’esprit, une façon de consommer, et de vivre tout simplement.

Disons que je vais chercher dans ma façon de consommer à éviter le plus possible que de nouvelles ressources soient extraites et également éviter le plus possible (oui oui je répète, le plus possible ;-)) de jeter des objets qui terminerons en décharge ou en incinération et en poussant plus loin en recyclage. On pense en fait à toute la durée de vie du produit, de l’extraction jusqu’à son traitement en tant que déchet. C’est ce que l’on appelle “le sac à dos écologique”. On évite de gaspiller et on cherche à garder les objets le plus longtemps possible!

“Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas” : mais qu’est-ce que ça veut dire ??

Je vais suivre la hiérarchie de la règle des 5R :

REFUSER : Sachez dire NONNNNNN (non non et non, avec le sourire :D)

Tout ce qu’on peut éviter : les pub ( opter pour le stop pub c’est 12 kg/pers/an de déchets évités par an), les goodies, les flyers, un sac offert alors que je croule déjà sous les sacs… mais aussi acheter en vrac le plus possible pour éviter les emballages. Et stop à la vaisselle jetable!

RÉDUIRE : ce qui ne peut être refusé : par exemple certains produits ne se trouvent pas sans emballages, je vais donc faire en sorte de choisir le produit avec le moins d’emballage possible ou un plus gros contenant. Essayez d’aller le plus possible au plus près des producteurs : marchés, AMAP ou directement chez le maraîcher par ex.

RÉUTiLISER / RÉPARER : mon préféré :). Plutôt que de jeter un objet ou un vêtement cassé, troué, je vais d’abord chercher à le réparer. Je vais aussi avant de faire des achats réfléchir à : “est-ce que je n’ai pas déjà quelque chose dont je pourrais en détourner l’utilisation?”. Je vais également orienter mes achats vers de l’occasion avant de chercher vers le neuf : pensez à Recyclivre , pour vos livres par exemple ou demandez à votre entourage, vous pourriez être surpris! 

RECYCLER : une fois qu’on n’a pas réussi à mettre en pratique tout ce qu’il y a au-dessus, on va tendre vers le recyclage. Le recyclage du plastique n’est pas la meilleure solution, il faut de l’énergie pour le processus de transformation, rajouter de la matière pour les bouteilles en plastique, certains objets indiqués comme recyclables ne le sont pas dans les faits car nous n’avons pas les infrastructures pour le faire en France.

ROT (COMPOSTER en anglais) : retourner à la terre! savez-vous que vos biodéchets représentent 30% de votre poubelle des ordures ménagères, qui finissent donc incinérés, alors qu’ils sont composés majoritairement d’eau… alors qu’ils pourraient revenir à la terre. Il existe plusieurs systèmes de compostage individuels en maison ou appartement ( bacs, lombricompost, bokashi) mais aussi collectifs. Et franchement quand on recycle ses biodéchets on se sent plus proche de la nature, ça fait un bien fou! Renseignez-vous auprès de votre Smictom pour connaître des lieux de compostage collectifs ou réclamez à votre commune une collecte des biodéchets à domicile, comme le font d’autres villes en France ! Besançon, Colmar, Calais…

Il faut y aller par étape! Au départ cela peut sembler contraignant mais nos habitudes changent petit à petit et s’ancrent dans notre quotidien.

Ne cherchez pas à tout supprimer et changer d’un coup, d’autant plus si vous ne vivez pas seul/seule et que votre famille n’est pas tout à fait d’accord au départ ;-). Prenez le temps de chercher des solutions qui fonctionnent, testez, notamment pour vous-même ( je pense aux produits d’hygiène), et lorsque vous tenez la solution, proposez-là au reste du foyer en leur montrant et leur expliquant le pourquoi.

Si certains produits fabriqués vous-mêmes ne vous satisfont pas, refaites des essais et pendant ce temps utilisez des produits bio, en vrac… ce sera toujours mieux qu’on produit industriel plein de déchets, d’allergènes et autres conservateurs dangereux pour nous et l’environnement!

Vous pouvez commencer par la salle de bain : enlever la poubelle, remplacer les cotons par des carrés en tissu, les gels douches par des savons artisanaux bio saponifiés à froid, utilisez des huiles végétales pour nourrir la peau, de l’aloé véra et des hydrolats pour hydrater, faites vos propres déodorant, dentifrice, shampoing… ou achetez les solides etc… n’achetez plus de produits en bouteille et en tube!

Ou commencez par la cuisine ou encore les courses, investissez dans des sacs à vrac, remplacez le sopalin, le film alimentaire et supprimer le papier cuisson. Utiliser de l’huile pour graisser les plats suffit et une assiette remplace très bien le film étirable jetable. Ou vous pouvez trouver des équivalents en jetable : bee wrap, essuies-tout… bref remplacez petit à petit vos habitudes.

Et je sais c’est frustrant.. ne cherchez pas à vouloir convertir tout votre entourage, parce qu’on n’est pas tous au même niveau de réflexion et certains peuvent se sentir agressés et donc être agressifs à leur tour! continuez à être vous-même, croyez en la force de l’exemple et gardez votre calme, vous n’en serez que plus crédible. 

Une irrépressible envie de convertir tout son entourage 😉

Je sais comme ça peut être frustrant.. ne cherchez pas à vouloir convertir tout votre entourage, parce qu’on n’est pas tous au même niveau de réflexion et certains peuvent se sentir agressés et donc être agressifs à leur tour! continuez à être vous-même, croyez en la force de l’exemple et gardez votre calme, vous n’en serez que plus crédible. Et si vous avez vraiment de diffuser la démarche, rejoignez une association! Vous avez par exemple les associations “zéro déchet” qui poussent un peu partout en France, retrouvez les ici

Le minimalisme, un pan essentiel de la démarche :

Pour moi cela fait partie intégrante du ZD : posséder moins pour se sentir mieux. Nous avons tous chez nous beaucoup d’objets qui traînent dans nos placards alors qu’ils pourraient être remis dans la boucle et avoir une seconde vie! pensez au gaspillage des ressources que cela représente et donnez les avec plaisir : dépôts ventes, Emmaüs, le bon coin, SEL (Système d’Echange Local), amis, voisins…

Idem lorsque vous fabriquez vos produits vous-même, restez dans la SIMPLICITE! le ZD c’est revenir à l’essentiel, se passer du superflu donc inutile d’acheter de nouveau 50 ingrédients pour faire un produit d’hygiène, sinon on retombe dans la grande spirale de consommation 🙁

Les vêtements et la fast fashion :

On est tellement tenté, c’est très difficile de résister… transformer sa façon de penser peut aider. Par exemple je suis invitée à une soirée.. qu’est-ce que je vais porter.. je peux penser “je dois acheter une nouvelle tenue”… ou “ est-ce utile que j’achète une nouvelle tenue”. Quand on parvient à sortir de la spirale infernale du shopping on se sent tellement plus libre, et le portefeuille aussi ;-). Et n’oublions pas que l’industrie de la monde est extrêmement polluante et que les vêtements des grandes enseignes à bas prix sont souvent fabriqués dans des conditions lamentables pour les travailleurs des pays en voie de développement. Retrouvez un dossier complet ici

Je pourrais continuer encore plus loin mais sachez qu’il est possible d’ancrer cette pratique dans son quotidien sans que cela demande forcément plus de temps. Si vous passez par la case ménage, faites de grandes quantités de produits d’un coup, si vous cuisinez plus vous-même, idem faites de grandes quantités et congelez. Vous pouvez faire pièce par pièce mais sachez que une fois que vous êtes lancé tout s’éclaire et les solutions les plus simples viennent d’elles-mêmes.

Pour vous aider dans votre démarche, retrouvez la boutique, des kits DIY et box sur Ozétik.com.

Je vous souhaite une belle route vers le ZD 🙂